Dogue de Bordeaux

elevage_domaine_terres_des_forges_dogue_bordeaux

Caractéristiques générales du Dogue de Bordeaux

Typiquement un molossoïde brachycéphale concaviligne. Le Dogue de Bordeaux est un chien puissant, dont le corps très musclé conserve un ensemble harmonieux. Il est construit plutôt près de terre. Trapu, athlétique, imposant, il a un aspect dissuasif. Le Dogue de Bordeaux est doué pour la garde qu'il assume avec vigilance et un grand courage mais sans agressivité. Bon compagnon, il est très attaché à ses maîtres et très affectueux ; il est calme, équilibré avec un seuil de réponse (réaction) élevé. Le mâle a un caractère généralement dominant.
La tête est volumineuse, anguleuse, large, assez courte, trapézoïdale. Le cou est très fort, musclé, presque cylindrique. Le dos est large et musclé, le garrot bien marqué, le rein large, assez court et solide.
La circonférence de la poitrine doit être de 0,25 m à 0.35 m supérieure à la hauteur. La peau est épaisse et suffisamment ample, le poil est fin, court et doux au toucher, unicolore, dans toute la gamme des fauves, de l'acajou à l'isabelle, mais jamais de couleur chocolat.
Les taches blanches peu étendues sont admises au poitrail et à l'extrémité des membres. Trois variétés de masque sont admises : masque noir, masque marron et sans masque.
Le mouvement est assez souple pour un molosse. Le mâle mesure de 60 à 68 cm au garrot pour un poids 50 kg au moins et la femelle de 58 à 66 cm pour un poids de 45 kg au moins.

Historique du Dogue de Bordeaux

L'historique du Dogue de Bordeaux n'est qu'une suite d'hypothèses, et aucune certitude n'est permise jusqu'au XIXème siècle : la littérature est abondante, les représentations picturales sont intéressantes, enfin l'étude des ossements et squelettes canins ne permettent d'établir que des présomptions. A la première exposition canine de France, en 1863 il y avait huit Dogues inscrits, assez différents les uns des autres. Il y a deux siècles, les amateurs reconnaissaient trois types distincts, le type Parisien, le type Toulousain et le type Bordelais.
Après la seconde guerre mondiale, Maurice Van CAPPEL de Périgueux, était l'un des principaux éleveurs et devint président du club en 1956. Pendant 40 ans, le Professeur Raymond TRIQUET sera très actif au sein de la Société des Amateurs de Dogues de Bordeaux. Maintenant Président d'Honneur, Il en fut le Président à plusieurs reprises. En 1962, il va acquérir sa première chienne Dogue de Bordeaux. Il va remuer ciel et terre pour faire connaître la race, la présenter en exposition et encourager l'élevage. C'est ainsi que A la fin du XXème siècle le Dogue de Bordeaux est mondialement connu et les amateurs de nombreux pays viennent chaque année en France participer à la Nationale d'Elevage.

Caractère et Education du Dogue de Bordeaux

Le Dogue de Bordeaux a un instinct territorial assez marqué. Il surveille avec vigilance son environnement, ne s'intéressant pas, généralement, aux mouvements effectués à l'extérieur de la clôture ou de la limite virtuelle qu'il s'est fixée. C'est un bon gardien. Son aspect dissuasif, à lui seul, fait fuir les indésirables. Il sait parfaitement faire la différence entre un invité et un intrus.
C'est un chien tranquille qui aime plaire à son maître et qui en connait toutes les petites habitudes. Ce dernier doit s'en occuper avec patience, douceur, parfois avec fermeté, mais toujours sans violence, en respectant une logique canine et non humaine. Le Dogue de Bordeaux n'est pas particulièrement têtu, il se plie volontiers aux règles établies dès lors qu'il les a comprises. C'est un chien très patient et tolérant avec les membres de sa famille.

Alimentation et Santé du Dogue de Bordeaux

D'une façon générale la qualité de l'alimentation est fondamentale pour avoir un chien en bonne santé. Elle l'est plus particulièrement encore pendant la période de croissance. Le Dogue de Bordeaux a une croissance longue. jusqu'à 18-20 mois. Cette période est cruciale pour qu'il devienne un adulte solide et en pleine forme. Une alimentation de bonne qualité évitera bien des problèmes articulaires et osseux auxquels sont souvent sujets les grands chiens. L'alimentation «ménagère» est vivement déconseillée, car il faut être un «expert» pour l'équilibrer parfaitement. Il existe des croquettes de très bonne qualité, dites «Premiums», proposées par diverses marques. avec des gammes différentes en fonction de l'âge du chien et de son activité.
Santé : Le Dogue de Bordeaux est un chien rustique. Il est conseillé de vérifier régulièrement la propreté des oreilles et des dents du chien (tous les jours pendant ses premières semaines à la maison, pour l'habituer à se laisser manipuler).

Vivre en ville avec un Dogue de Bordeaux

Le Dogue de Bordeaux est un chien calme, très proche de ses maîtres, qui préférera vivre à la maison avec des maîtres présents qui lui accordent du temps (jeux, promenades et câlins), plutôt que de passer ses journées, seul. Le cadre idéal pour lui est bien évidemment d'avoir le jardin, les jeux, les promenades et les câlins. Attention toutefois : pour le maître, il est plus contraignant de posséder un chien de ce gabarit en appartement, qu'en maison avec jardin.

Source : société centrale canine scc.asso.fr